, ,

SI VOUS FAITES UN PLAN, ALORS…

Définir un plan –spécifier clairement une tâche ou un objectif particulier, quand, où et comment vous allez le réaliser- stimule les centres de prise de décision du cerveau et augmente la probabilité de parvenir à vos fins[1]. Selon Todd Rogers de la Harvard Business School, rédiger votre plan -en y incluant les stratégies pour surmonter les obstacles éventuels- renforcera votre détermination, et réduira la tendance à vous laisser distraire ou à remettre à plus tard[2] : les plans écrits débouchent deux fois plus souvent sur les résultats attendus que les plans non-écrits.

Prévoir des options alternatives augmentera pareillement vos chances de succès, en particulier dans les situations où des influences hors de votre contrôle risquent de faire blocage. Si des difficultés de cet ordre apparaissent, faites usage de la stratégie « si…/alors… » qui a démontré son utilité pour atteindre des objectifs difficiles[3]. Visualiser des scénarios « si…/alors… » apaise les centres émotionnels du cerveau en réduisant les sentiments d’anxiété, d’incertitude et de peur[4].

Nous aimons tous contempler la douce rêverie de parvenir à nos fins aisément. Si toutefois cette appétence naturelle n’est pas doublée par une plannification de contournement de possibles obstacles, nous réduisons singulièrement nos chances de succès en nous infligeant un handicap stratégique et neurologique.

Jean-Dominique Michel & Mark Robert Waldman

 

[1] Hierarchically organized behavior and its neural foundations: a reinforcement learning perspective. Botvinick MM, Niv Y, Barto AC. Cognition. 2009 Dec;113(3):262-80.

[2] Do you have a voting plan?: implementation intentions, voter turnout, and organic plan making. Nickerson DW, Rogers T. Psychol Sci. 2010 Feb;21(2):194-9.

Harnessing Our Inner Angels and Demons: What We Have Learned About Want/Should Conflicts and How That Knowledge Can Help Us Reduce Short-Sighted Decision Making. Milkman KL, Rogers T, Bazerman MH. Perspect Psychol Sci. 2008 Jul;3(4):324-38.

[3] From Fantasy to Action: Mental Contrasting with Implementation Intentions (MCII) Improves Academic Performance in Children. Duckworth AL, Kirby T, Gollwitzer A, Oettingen G. Soc Psychol Personal Sci. 2013 Nov 1;4(6):745-753.

[4] Promoting the translation of intentions into action by implementation intentions: behavioral effects and physiological correlates. Wieber F, Thürmer JL, Gollwitzer PM. Front Hum Neurosci. 2015 Jul 14;9:395.

The neural correlates of emotion regulation by implementation intentions. Hallam GP, Webb TL, Sheeran P, Miles E, Wilkinson ID, Hunter MD, Barker AT, Woodruff PW, Totterdell P, Lindquist KA, Farrow TF. PLoS One. 2015 Mar 23;10(3):e0119500.